Porteur de projet, comment se propulser vers le succès ?

6 étapes clés pour propulser ton projet

Le marketing et la communication sont indissociables.

Si le marketing est l’ensemble des moyens et techniques permettant d’atteindre des objectifs commerciaux, la communication, elle, est l’ensemble des moyens et techniques mis en œuvre pour toucher la cible qui permettra d’atteindre les objectifs commerciaux.

Le projet est beau, l’étude de marché démontre le potentiel extraordinaire de ton nouveau produit, tu as mis sur pied ton Business Plan, il faut maintenant le commercialiser mais pour cela, il faut informer de ton existence et donner envie à ta très chère cible de te rejoindre dans l’aventure.

Voici les étapes à mettre en place pour bâtir une communication efficace.

1. Pose ton contexte et tes objectifs

Analyse le contexte dans lequel tu as créé ton projet.

Ton expérience, ton expertise, ta situation face au marché, le produit est-il existant ?
Cela va te permettre d’identifier correctement tes objectifs. Les objectifs de communication sont intimement liés à la problématique marketing. C’est pourquoi, il faut également bien connaître cette dernière pour définir correctement les objectifs de communication.

Il est intéressant d’être très pragmatique car ce sont ces objectifs qui définissent les outils de communication à utiliser.
Cette première étape est cruciale pour la suite de la stratégie de communication.
Alors que certains ont une expérience de 15 ans et peuvent facilement déplayer des offres adjacentes,  d’autres se lancent totalement dans un nouveau projet et sont inconnus sur le marché.

Il est donc primordial et il en va de l’avenir de ton entreprise de bien connaître le contexte dans lequel tu évolues et tes objectifs de communication.

2. Analyse ton marché

Oui, tu l’as analysé dans ton étude de marché ! Très bien ! Reprends ce qui a été réalisé, synthétise et tire des conclusions. Fais le même exercice avec un angle de communication.

Scrute la communication de tes concurrents. Tous tes concurrents, les principaux, les directs, les indirects. Comprend ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas chez eux, note si la cible réagit, ce qu’elle aime et n’aime pas, ce qui fait qu’elle interagit par des commentaires par exemple.

Étudie s’il y a des demandes particulières, analyse leur ton de voix, vérifie leur notoriété, observe leur réputation. Sois imbattable sur leur façon de faire.
J’entends souvent : ‘je ne veux pas faire comme mes concurrents, pas la peine de regarder.”
Alors si tu ne veux pas faire comme eux, c’est déjà une bonne raison de regarder ce qu’ils font !

L’idée dans la définition de ta stratégie de communication est de trouver le ton de voix de ta communication, l’identité et la personnalité de ta marque. Chaque étape est cruciale et ne doit surtout pas être bâclée.

Réalise un diagnostic de ces 2 premières étapes. Ce qui te permettra d’identifier rapidement tes forces et tes axes de progrès mais aussi les opportunités et les menaces.

3. Connais par coeur ta cible 

La cible principale, le cœur de cible, la cible secondaire, la cible relai, la cible partenaire. N’en néglige aucune !

Parfois pour atteindre l’acheteur (parent) il va falloir communiquer avec le consommateur (enfant). Si tu vends des couches lavables, bien que ta cible principale soit les jeunes parents, tes cibles relais sont les crèches, les maternités par exemple alors que la cible partenaire peut être les supermarchés bio.

Attention de ne pas tomber dans le piège de “juste” définir sa cible ! Le travail doit être plus profond. Tu dois te transformer en sociologue. Comprendre l’état d’esprit de ta cible. Capter ce qui la fait réagir et pourquoi.

Est-ce une cible qui a besoin d’explication ? Est-ce une cible qui a besoin de légèreté ?
Comme pour le marché, il ne s’agit pas de savoir ce dont elle a besoin, cela tu l’as déjà définie dans ton étude de marché et c’est ce qui fait que ton produit ou ton service existe aujourd’hui. Non, il s’agit de comprendre son mode de fonctionnement en termes de communication.

Quels réseaux sociaux ta cible utilise-t-elle ? Quelle est sa situation professionnelle ? Utilise-t-elle les transports en commun ? Quels sont ses loisirs ?
Il s’agit de dessiner des personae. Un persona n’est pas une personne réelle, et ne doit pas être basé sur un seul type de client. C’est un modèle qui représente un groupe.
C’est un portrait fictif de tes clients qui t’aide à synthétiser toute tes recherches sur la cible et à mieux comprendre son état d’esprit. Par la suite, ces personae te serviront à créer des campagnes mieux ciblées pour mieux convertir.

Imaginons que ta cible soit des danseuses de moderne jazz de 15 à 20 ans. Qu’elle soit présente à 80 % sur Instagram et qu’elle ne se déplacent qu’en transport en commun.
Cela va définir le ton de voix à utiliser, le jargon, mais aussi les canaux de distribution.

4. L’axe de communication

Les étapes précédentes permettent de définir précisément et avec pertinences les axes de communication pour chacune des cibles et chacun des objectifs.

C’est ici que prend vie le positionnement, le message. Le positionnement est une définition marketing de ce que ton entreprise apporte à la cible. Ta promesse et donc ta valeur ajoutée.

C’est ici, que tu peux laisser aller ta créativité. C’est ici que naissent le ton de voix, le slogan, les punchlines, mais aussi la personnalité.

Les messages seront adaptés à chacune des cibles, en fonction de son profil (d’où l’importance des personae), les messages doivent être adaptés aux goûts, style de vie et attentes de la cible.

Dans tes messages, nous devons retrouver la promesse (implicitement ta valeur ajoutée), ce que le client y gagne (le bénéfice), un argument (la preuve). Le tout doit être arrosé d’un ton de voix unique et immédiatement identifiable.

5. Le plan de communication

C’est prévoir et noter l’ensemble des actions que tu vas mettre en place pour atteindre tes objectifs de communication.

En face de chaque action, nous retrouvons les canaux de communication à utiliser pour transmettre le bon message, aux bonnes personnes et au bon endroit.

Il existe une multitude de canaux de communication :

  • le digital rassemblant les réseaux sociaux, le marketing d’influence, le site web, le blog, la newsletter,etc.
  • la communication print avec les flyers, les brochures, les affiches, la signalétique, etc.
  • les médias qui regrouppent la presse, la radio, la télévision, le cinéma
  • le hors média qui englobe l’événementiel, le street marketing, les démonstrations, etc.

Chaque action doit être placée en prenant en considération l’ensemble. C’est un cercle vertueux et les outils doivent coexister, un lien fort doit se faire entre les outils utilisés pour que le tout soit cohérent et que la magie opère.

Le plan de communication est très pragmatique et permet de piloter la stratégie de communication définie.

C’est comme si tu partais en road trip, tu établis ton plan de route, et c’est ce qui te servira tout au long de ton voyage. L’entreprenariat est une belle aventure, le plan de communication te permet de faire un bon voyage !

6. Le planning et le budget

Planifie tes actions sur une année, maximum !

Tu liras peut être dans d’autres articles que tu peux établir un plan sur 24 à 36 mois. C’est vrai de façon globale, pour avoir une vision long terme et avoir une idée de budget à débloquer pour la suite. Mais comme tout porteur de projet, tu sais que ton entreprise va évoluer, les marché évolue, les consommateurs évoluent et de nouveaux leviers de communication apparaissent. Il est donc difficile aujourd’hui de prévoir les moyens de communication que nous utiliserons dans 18 mois.

Donc sur 12 mois, planifie tes actions, les priorités, les urgences, les importantes et les moins importantes.

Note celles qui seront ponctuelles et celles qui seront permanentes.

En face de chaque action, détermine le budget.

Si tu souhaites passer par une agence, pour te consacrer essentiellement au développement de ton projet, établie en amont des devis. L’avantage est que l’ensemble de ton projet est projet, l’agence peut même prendre en charge l’écriture de ta stratégie pour être encore plus efficace.

Il se peut que tu souhaites tout faire par toi-même pour y gagner sur les dépenses, cela nécessite clairement des connaissances et compétences, nous t’invitons à te former un minimum pour gérer efficacement ta communication.

Travailler la stratégie de communication de ton projet va être le point de départ.

Ce sont tes fondations, c’est essentiel pour la suite. Si tu ne dis pas à ta cible la façon dont elle doit te voir, elle définit elle-même une façon de le faire.

Prendre à cœur chaque projet, installer la fusée du créateur dans notre station, lui apprendre à manœuvrer et le propulser.

Le Brandi, Station Propulsion a pour mission d’accompagner les porteurs de projets dans leur communication, non pas pour faire à leur place, mais pour leur apprendre à le faire et à être autonome.